Sunny AM présente ses solutions pour pallier la baisse du fonds euro ?

sunny am

L’époque où les fonds en euro rapportaient plus de 10 % par an dans les années 80 est révolue.
Alors qu’ils rapportaient encore 4 % avant la crise de 2008, ils offrent aujourd’hui un rendement tournant autour de 1,5 % subissant la baisse enregistrée également par les rendements obligataires.
Pour autant, il existe des alternatives aussi sûres que le fonds en euros pour pallier cette baisse.

La raison de la baisse des fonds en euro vient de sa particularité. Un fonds en euro est directement géré par une compagnie d’assurance ou une mutuelle. Généralement proposé dans le cadre d’une assurance vie ou d’une gestion multi-support, un fond en euro se compose à 80 % d’obligations d’état, 10 % d’immobilier entre 5 et 10 % d’actions. Cette composition très « sage » s’explique par le fait que les assurances ou compagnies proposant ce produit financier sont tenues de garantir un revenu positif.
Le taux de rendement minimum est communiqué en début d’année par les sociétés financières et ajusté en fin d’année. Si le taux est supérieur à celui annoncé, la différence est reversée aux souscripteurs.

Pour Sunny AM, la baisse du fonds euros est logique et mathématique

Actuellement, cet écart qui était très favorable aux souscripteurs a considérablement diminué.
Une chute de rendement qui provient en grande partie de la baisse du marché obligataire. Or, le rendement des obligations d’État entre en majorité dans un fonds en euro qui dépasse à peine 1 % actuellement. Impossible dans ce cas de faire des miracles et de servir des rendements attractifs. Cerise sur le gâteau, les compagnies de produits financiers sont tenues à être encore plus prudentes dans leur gestion d’actifs. Par conséquent, elles achètent davantage d’obligations et enfoncent le clou.
Dans un tel contexte, le marché des obligations se crispe avec deux scénarios possibles. Soit, les taux restent au niveau de rendement actuel plombant davantage le marché soit, c’est le krach obligataire
et les assurés vendent massivement pour se tourner vers des placements plus rentables. Pour prévenir
ces deux éventualité, Sunny AM propose aux investisseurs des produits pour pallier la baisse des fonds en euros.

Comment contrer la baisse du marché obligataire en 2018 ?

Parmi eux, le FCP Sunny Euro Strategic élaboré à partir des 20 années d’expérience de Jacques Cadenat. Les obligations contenues dans ce fonds sont gardées jusqu’à maturité en misant
sur une grande diversité et sélectionnant uniquement des obligations émises en euros. Jacques Cadenat, ancien gérant de fonds euros pour la compagnie d’assurance. le conservateur, met à profit avec son associé Christophe Tapia son expertise du marché financier. Objectif avoué de Sunny Am :
offrir des produits attractifs et pérennes à partir des éléments concrets fournis par les analyses macroéconomiques des marchés (Retrouvez également plus d’information ici vimeo.com/user17594026 dans les interviews des dirigeants de Sunny AM ).

Pour pallier la baisse des fonds en euros, les solutions existent en 2018. Les investisseurs peuvent également se tourner vers le marché des actions européennes en privilégiant celles qui génèrent
un cash-flow disponible et en n’hésitant pas à changer leurs positions pour engranger les bénéfices. D’autres se tourneront vers des produits plus novateurs comme le crowdlending tout en sachant
que mieux vaut tenir que courir comme se plait à le rappeler la sagesse populaire.

Soyez le premier à commenter sur "Sunny AM présente ses solutions pour pallier la baisse du fonds euro ?"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.


*